MÉNOPAUSE SANTÉ WELLNESS

CYSTITE + MÉNOPAUSE, COMMENT PASSER LE CAP ?


J’ignorais ce que c’était que d’avoir une cystite (aussi appelée infection urinaire) avant que cette foutue ménopause ne pointe le bout de son nez. Je plaignais toutes ces femmes qui souffraient de cette infection et qui se pliaient en deux quand elles devaient aller aux toilettes. Dans mon entourage beaucoup de femmes et même ma fille en souffrent, et je pensais naïvement pouvoir y échapper. A chaque fois que je pars quelques jours loin de la maison, j’emmène dans mon sac un antibiotique en prise unique que j’ai demandé à mon médecin, au cas où ! Cela me permet de profiter pleinement de mon séjour et je peux vous assurer que cela n’a pas de prix ! Alors si vous avez des cystites à répétition, demandez à votre médecin traitant de vous en prescrire un. Vous verrez, cela rend vraiment la vie plus douce !

QU’EST-CE QU’UNE CYSTITE ?

Je suis allée sur le site « Doctissimo » et bien sûr, sur d’autres sites. Cela rend fou mon médecin qui me l’interdit parce qu’à chaque fois que j’y vais, j’angoisse comme une folle et je cours dans son cabinet pensant être à l’article de la mort !!! Tous les sites vous expliquent à peu près le même chose : une cystite est une inflammation aiguë ou chronique de la vessie qui touche principalement les femmes, rien de nouveau !

Le risque est particulièrement grand au début de l’activité sexuelle et après la ménopause. A vrai dire, je ne sais pas si c’est la ménopause ou bien autre chose qui en est la cause !?

la ménopause diminue la production d’oestrogènes et cette carence en hormones entraîne une modification des tissus génitaux et urinaires qui favorise la survenue d’infections.

LES SYMPTÔMES DE LA CYSTITE

Quand on est abonnée aux cystites on sent quand elles pointent le bout de leur nez. Quelques jours avant, une pesanteur au niveau du bas du ventre s’installe comme si vos règles arrivaient (peu probable pour une femme ménopausée !). Vous ressentez également quelques petits picotements au moment d’uriner. Ces picotements vont ensuite se transformer en d’affreuses brûlures et les douleurs dans le bas ventre vont s’intensifier.

Le besoin d’uriner va devenir plus urgent et plus pressant. Parfois, vous aller uriner quelques petites gouttes avec ensuite, le ressenti d’une douleur aiguë dans le bas ventre (l’enfer commence !).

Vous pouvez aussi saigner légèrement (quelques petites gouttes de sang peuvent se déposer sur le papier toilette), mais pas d’inquiétude à avoir.

Le fait de s’asseoir devient très compliqué et inconfortable, surtout si vous travaillez comme moi dans un bureau et là (vous pouvez me croire, c’est du vécu !) vous n’aurez plus qu’une idée en tête : attraper votre téléphone avec la ferme intention d’obtenir un rendez-vous en suppliant s’il le faut, l’assistante de votre médecin. Vous pourrez même aller jusqu’à la menacer de venir vous installer dans sa salle d’attente et d’y rester, jusqu’à ce que l’on vous délivre une ordonnance ! Croyez-moi, vous serez prête à tout !

Allez je vous redonne les symptômes d’une cystite (infection urinaire) pour que vous n’ayez pas besoin d’aller voir sur le site « Doctissimo » :

  • une douleur profonde au niveau du bas ventre lorsque vous avez terminé d’uriner;
  • une sensation de pesanteur au niveau du bas ventre;
  • une difficulté à rester assise;
  • besoin très fréquent d’aller uriner;
  • de ne pas pouvoir vous retenir d’uriner;
  • d’uriner quelques gouttes en ayant très mal;
  • de légères traces de sang dans vos urines;
  • d’avoir une urine trouble;

LES BONS RÉFLEXES A ADOPTER DÈS LES PREMIERS SYMPTÔMES

Il est possible de lutter contre la cystite en adoptant les bons réflexes :

  • Buvez beaucoup d’eau, au moins 1 litre et demi, dès l’apparition des premiers signes, buvez sur une courte période (1 heure) pour contribuer à éliminer les bactéries par miction ;
  • Évitez les boissons irritantes pour la vessie (vin blanc, café, thé…) ;
  • Mangez des cranberry ! Selon ma Pharmacienne, en manger une cuillère à soupe tous les matins dans un yaourt serait bénéfique. Si vous mangez des cranberry pendant plusieurs mois, vos muqueuses situées dans la zone urogénitale vont se tapisser d’une pellicule qui empêchera les bactéries de s’accrocher ; à tester !
  • Buvez du Kombucha ! Je vous invite à lire mon article sur le kombucha ici. Les aliments fermentés comme le kombucha, le kimchi, le Tempeth, le miso et le kéfir peuvent vous aider à restaurer votre flore bactérienne fragilisée par la prise d’antibiotiques à excès, ou faites une cure de probiotiques sous forme de gélules. Dans ce cas prenez conseil auprès de votre pharmacien.
  • Allez régulièrement au toilette, ne vous retenez surtout pas ;
  • Évitez les rapports sexuels avant la disparition des symptômes ;
  • Prenez rapidement rendez-vous chez votre médecin traitant qui vous prescrira un antibiotique pour traiter la cystite.

EN CONCLUSION

Contrairement à ce que l’on peut penser, le traitement hormonal de substitution n’est pas une obligation, ni même indispensable ! je suis d’avis que l’on peut l’éviter, en changeant nos habitudes ;

Notre hygiène de vie est le premier facteur sur lequel nous pouvons intervenir. Favorisez les graisses et les protéines végétales, les aliments riches en phytoestrogènes (tofu, soja ou encore graines de sésame), pratiquez une activité sportive régulière (même très légère) et hydratez-vous bien pour favoriser l’élimination des bactéries.

« Laisse ta nourriture être ton remède et ton remède ta nourriture » Hippocrate.

Et vous ? Avez-vous des cystites à répétition et comment passez-vous le cap ?

0 comments on “CYSTITE + MÉNOPAUSE, COMMENT PASSER LE CAP ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :